Skriv essaye d'être un logiciel particulièrmeent facile à prendre en main (savez-vous que vous pouvez dire à Skriv d'utiliser votre propre terminologie ?), mais vous devez connaître quelques concepts-clés :


Projet : Un projet est quelque chose sur lequel vous pouvez travailler, qui peut être “fait” (terminé).

Un projet a plusieurs propriétés :

  • Un titre (obligatoire)
  • Une valeur (voir plus bas)
  • Un gabarit (voir plus bas)
  • Une échéance, qui peut être une date ou un jalon (voir plus bas)
  • Un texte
  • Des pièces-jointes
  • Des étapes activées (voir plus bas)
  • Des personnes assignées (certaines pouvant avoir un rôle, voir plus bas)
  • Des commentaires

La valeur d'un projet est un nombre qui vous aide à définir sa priorité.


Workflow: Aussi appelé “flux de travaux” ou “flux opérationnel”, c'est une suite de tâches au sein d'un processus (Wikipedia). Chaque tâche est appelée une étape (voir plus bas). La plupart du temps, un projet doit passer par différentes étapes afin d'être terminé.


Organisation: C'est un groupe de projets basés sur le même workflow. Dans Skriv, les organisations sont séparées les unes des autres, chacune ayant ses propres confguration, étapes, utilisateurs, rôles, gabarits et jalons.


Rôle: Dans une organisation, les rôles servent à définir les différents types d'utilisateurs, et comment ils interagissent avec les projets.

Quand des gens sont désigné sur un projet, il est possible de définir leurs rôles. Skriv pourra alors leur assigner le projet au bon moment, en fonction de l'étape qui attend d'être traitée.


Étape: Comme vu précédemment, une étape est une sous-division d'un workflow.

Sur un projet, une étape peut être assignée à un utilisateur (directement ou à travers son rôle) qui va devoir effectuer la tâche représentée par l'étape. De manière optionnelle, une étape peut être assignée à un “validateur” (là encore, directement ou à travers son rôle) ; alors l'étape sera terminée quand elle aura été faite puis validée.

Les étape ont une durée configurée (en jours) ; ces durées sont utilisées pour calculer les deadlines d'étapes d'un projet.


Gabarit: Un gabarit correspond à un cas d'utilisation concret d'un workflow, qui peut être utilisé sur un projet.

Vous pouvez avoir un workflow unique, mais différentes manières de l'utiliser, chacune étant un sous-ensemble du workflow. Le cas le plus simple est de définir des gabarits en fonction de la taille des projets : les petits projets passent par moins d'étapes, et les durées d'étapes sont plus courtes ; les projets plus gros ont plus d'étapes activées, et leurs durées sont plus longues.


Jalon: Un jalon sert à marquer un point dans le temps. Il a une date de début optionnelle, et une date d'échéance obligatoire. Si les deux dates sont fournies, c'est un cycle ou un sprint plus qu'un vrai jalon.

Lorsqu'un projet est créé, il peut être lié à un jalon. Si vous regardez la liste des projets d'une organisation, vous verrez que les projets sont groupés par jalon. Il est aisé de changer la date d'échéance d'un projet en le changeant de jalon (par drag'n drop dans cette même liste).